BIG BANG - Magazine de Musiques Progressives

Chroniques

Moments Of Clarity pochette

PISTES :

1. Introspective (5:06)
2. New Perspective (4:05)
3. Contemplation (4:16)
4. Grand Design (7:16)
5. Angeline (4:22)
6. Losing Faith (2:25)
7. Angel’s Requiem (2:14)
8. Colored Leaf (4:44)
9. Shock Value (4:03)
10. Moments Of Clarity (12:28)
a - Flash Of Life
b - Abaddon
c - In Due Time
d - Hope For Tomorrow
11. Ascension (5:42)

FORMATION :

Rick Duncan

(guitare, basse, claviers, batterie, djembe)

Robert Van Dyne

(claviers, guitare)

Todd Plant

(chant)

INVITÉ

David Ragsdale
(violon)

EXTRAITS AUDIO :

CRYPTIC VISION

"Moments Of Clarity"

États-Unis - 2004

Autoprod. - 56:37

 

 

En découvrant le dossier de presse de cette nouvelle formation Américaine, je dois avouer que je ne m'attendais vraiment pas à aimer autant son premier album. Il faut dire que, outre une pochette peu engageante, Moments Of Clarity est l'œuvre de Rick Duncan, avant tout connu pour son travail de producteur dans le hard-rock, notamment pour Brian Johnson d'AC/DC. Notre homme, brillant multi-instrumentiste (batterie, claviers, guitares...), est ici entouré de Robert Van Dyne aux claviers ainsi qu'aux guitares et de Todd Plant au chant (remarqué chez Millenium et Eyewitness). Vous le voyez, l'environnement de Moments Of Clarity n'était, a priori tout au moins, pas très engageant pour nous autres, amateurs de progressif.

Une nouvelle fois, ces a priori étaient de bien mauvais conseilleurs, puisque Cryptic Vision a réussi en quelque sorte l'incroyable pari de donner vie à un album parfait. Entendons-nous bien, «parfait» est ici à apprécier dans une acception «relative», car il ne s'agit pas de crier au génie (comme trop souvent, dans le fanzinat en général). Si Moments Of Clarity est une totale réussite, c'est avant tout car elle va plus loin qu'une simple cohabitation entre deux mondes (rock FM et progressif) pour en réaliser une parfaite fusion. Les passerelles entre ces univers sont constantes au sein des onze présentes compositions (de 2 à 12 minutes), comme si les musiciens avaient voulu passer au tamis tous les éléments fondateurs de ces genres pour n'en garder que les meilleurs, en tout cas ceux les plus à même de générer un style identifiable et cohérent. Du rock FM, on appréciera en premier lieu la volonté d'être efficace, le chant puissant ou aérien, les mélodies accrocheuses et la production remarquable. Du prog, on retiendra principalement les développements instrumentaux, les arrangements soignés et les nombreux solos.

Moments Of Clarity apparaît donc bel et bien comme une œuvre de tout premier ordre, contenant des moments de pure magie. Plusieurs ombres (celles de Saga, de UK, de Kansas, de Starcastle, etc.) planent certes constamment sur la musique proposée, mais celles-ci se chevauchent et se superposent en de multiples configurations, permettant au final à Cryptic Vision d'acquérir une identité propre, prête à vous emporter dans son jubilatoire tourbillon.

Olivier PELLETANT

(chronique parue dans Big Bang n°54 - Juillet 2004)