BIG BANG - Magazine de Musiques Progressives

Big Bang

... Éditorial ...

(EDITORIAL PRÉCÉDENT - MAI 2006)

Voilà maintenant un peu plus d’un an que le site de Big Bang a ouvert ses portes virtuelles (en avril 2005, pour être précis), soit une durée relativement raisonnable pour tirer un premier bilan de son exploitation. Non content de s’étoffer régulièrement grâce à la mise en ligne d’articles et de chroniques tirées de nos pléthoriques archives, celui-ci vient en outre de connaître une évolution en profondeur, puisqu’il a été totalement réécrit selon les standards les plus récents du web. Certes, son aspect n’a guère été modifié (à part quelques petites coquetteries ici ou là…), mais cet imperceptible lifting lui garantit une plus grande pérennité, une navigation plus fluide, et préfigure de futures améliorations pratiques, le temps que le webmestre fasse ses armes avec des langages informatique toujours plus élaborés.

C’est en outre avec un vif plaisir que nous avons vu son audience s’accroître régulièrement, atteignant presque neuf mille visites au cours du mois d'avril dernier, et ce sans le trafic toujours un peu artificiel que pourrait générer un forum (une formule qui aurait l’avantage de rendre le site plus convivial, à laquelle nous avons déjà réfléchi, mais dont la mise en œuvre s’avère encore un peu prématurée). Loin de se stabiliser, ce chiffre continue régulièrement à augmenter, témoignant de l’intérêt que suscitent les musiques progressives, décidément bien vivantes, et nous l’espérons, du soin que nous avons apporté à la conception de ce site, tant sur le plan de son ergonomie que de la diversité de son contenu. Les retours chaleureux qui nous ont été adressés nous confortent en tout cas dans nos efforts, la qualité et la vigueur de la scène actuelle, contrastant avec sa faible visibilité, légitimant plus que jamais un investissement collectif résolu et prolongé.

Pour autant, ne nous voilons pas la face : la survie d’un magazine comme Big Bang qui, au delà de la vitrine forcément superficielle que constitue ce site, est avant tout une revue éditée sur support papier, dépend de facteurs qui dépassent la seule motivation de ses rédacteurs. Face à la concurrence des sources gratuites, la publication d’un magazine papier est aujourd’hui une gageure, car elle engendre des frais incompressibles, d’une ampleur dont peu de gens ont conscience. Ces contraintes nous poussent à peaufiner toujours plus nos analyses ainsi que l’écriture de nos articles, sans nous départir de cet enthousiasme qui est à la source même du projet Big Bang depuis maintenant presque treize ans. A vrai dire, cet attachement pour un objet tangible, alors même que l’ensemble des supports musicaux et éditoriaux tendent à se dématérialiser, constitue presque une profession de foi, une vision de la communication qu’il est de bon ton de trouver désuète, mais tellement plus stimulante pour nous que le cadre désincarné d’un simple écran d’ordinateur.

Il est donc opportun de rappeler que ce site n’est qu’un complément au magazine Big Bang, et qu’il ne subsistera que tant que la revue papier continuera d’exister. Pour cette raison, nous vous incitons à concrétiser votre éventuel soutien par un abonnement au magazine, seule garantie tangible de sa continuation, au delà de l’engagement bénévole et actif de sa rédaction.

Nous voulons, pour conclure, adresser un chaleureux merci à tous ceux qui contribuent à l’aventure Big Bang, qu’ils soient nouveaux venus ou aficionados de longue date, et qui, par leurs encouragements ou leur implication concrète, nous permettent encore d’en parler au futur. Un avenir qui, à la lumière des réussites présentes et des nouveaux talents qui ne cessent d’éclore, s’annonce décidément toujours aussi riche et passionnant...

Olivier CRUCHAUDET

(pour l'équipe de Big Bang magazine)