BIG BANG - Magazine de Musiques Progressives

Actualités

 

... En Bref ...

RICHARD WRIGHT

(15/09/2008)

Rick WrightC'est une figure marquante du monde du rock, et du courant progressif en particulier, qui vient de s'éteindre : Richard Wright, claviériste historique de Pink Floyd, est en effet décédé ce jour dans son domicile Londonien, à l'âge de 65 ans, des suites d'un cancer apparemment foudroyant.

Compositeur moins prolifique que Roger Waters, Rick Wright avait néanmoins joué un rôle prépondérant dans le son Pink Floyd, au même titre que David Gilmour (un album comme The Dark Side Of The Moon n'aurait sans doute jamais atteint une telle profondeur sans sa science des arrangements et son goût pour les accords flottants et enveloppants), et a marqué de son empreinte quelques-unes des plus longues compositions du groupe, comme "Echoes", "A Saucerful Of Secrets" ou "Shine On You Crazy Diamond". Ses titres les plus célèbres sont sans aucun doute le planant "Us And Them", dont il composa la musique, et l'ultra classique "The Great Gig In The Sky", propulsé par le chant possédé de Clare Torry, sur le même Dark Side Of The Moon.

Ecarté du groupe par Roger Waters à partir de l'album The Wall, Richard Wright était toutefois redevenu un membre actif à part entière de Pink Floyd depuis le live Delicate Sound Of Thunder en 1988, lorsque la formation fut reprise en main par David Gilmour. Mise à part la confidentielle et peu glorieuse escapade Zee avec le guitariste/chanteur Dave Harris en 1984, on lui doit deux albums en solo, dont le très réussi Broken China en 1996, chroniqué dans nos pages. Triste nouvelle pour les fans du groupe, et les nombreuses personnes, toutes générations confondues, que la magie de Pink Floyd aura marquées à jamais...

  

NEAL MORSE

(11/09/2008)

Lifeline pochetteMine de rien, l'ex-leader de Spock's Beard s'apprête à sortir son cinquième album solo depuis Testimony en 2003 (et encore, sans compter ses nombreux side-projects, albums de reprises, ni ses deux premiers disques réalisés durant la période Spock's Beard, à la tournure toutefois moins progressive). Intitulé Lifeline, ce nouvel album sera disponible à partir du 1er octobre, et semble traduire une dimension moins conceptuelle que les opus qui l'ont précédé.

Selon le site de Neal Morse, "les titres qui constituent Lifeline explorent de multiples thèmes, dans des styles musicaux allant des sonorités 'classiques' des premiers Spock's Beard jusqu'à l'intensité fiévreuse de Sola Scriptura. Pour la première fois dans sa carrière solo [ndlr : ah bon ?], la majorité des titres de l'album plafonnent à cinq minutes (mais rappelons-le, c'est tout de même un album de Neal Morse, alors oui, vous aurez tout de même droit à un 'tour de force ¹' progressif de 30 bonnes minutes). Par dessus tout, Lifeline est un saut à couper le souffle dans des territoires musicaux inexplorés, et un retour triomphal vers le son éclectique de ses premières œuvres au sein de Spock's Beard et Transatlantic [ndlr : difficilement compatible a priori, tout çà, mais on demande à voir...]."

Quelques commentaires additionnels sur les morceaux de Lifeline suivent cette description, et peuvent être consultés ici. Ajoutons pour finir que cet album sera disponible en édition limitée 2 CD, comprenant six titres supplémentaires !

(¹ en français dans le texte)

  

FISH

(10/09/2008)
(Edit 23/09/2008)

Mauvaise nouvelle pour les amateurs de Fish : le concert prévu initialement à Lyon le 30 septembre, objet de la présente brève, vient d'être purement et simplement annulé, et remplacé par une date supplémentaire aux Pays-Bas. Peu d'explications ont été fournies par les organisateurs de la tournée, mais il semble bel et bien que le nombre de pré-ventes ait été insuffisant au regard des objectifs escomptés...

FishDécidément infatigable, Fish n'en finit pas de parcourir les scènes du monde entier, occasion pour lui de promouvoir en live son dernier album, 13th Star, unanimement considéré comme l'un des meilleurs de sa discographie. Après une déjà conséquente tournée entre mars et juillet derniers, qui lui aura fait traverser le Royaume-Uni, l'Europe du Nord, mais aussi les USA et le Canada, le voici maintenant qui aborde l'Europe continentale ainsi que quelques pays latins.

Comme souvent malheureusement dans ce type de programmation, la France fait un peu figure de parent pauvre. On ne pourra toutefois pas dire que la capitale raffle une nouvelle fois la mise, puisque c'est à Lyon que Fish a décidé f'organiser l'unique date française de cette tournée ! Celui-ci se produira en effet le mardi 30 septembre prochain au Ninkasi Kao, fameuse salle Lyonnaise située au cœur du quartier de Gerland. Cette date sera aussi l'occasion de découvrir sur scène le groupe Grenoblois Ex-Vagus (cf. notre chronique d'Ames Vagabondes, pour ceux qui souhaitent en savoir plus), venu soutenir notre 'bûcheron' préféré pour l'occasion. A ne pas rater, il va sans dire, pour tous les habitants chanceux de cette belle région !

  

YES

(07/09/2008)

Un nouveau chapitre vient incontestablement de s'ouvrir dans l'histoire de Yes. Pour la première fois depuis la parenthèse de Drama en 1980, le groupe envisage désormais l'avenir sans son chanteur et principale figure de proue, Jon Anderson. Victime de problèmes de santé à répétition depuis la dernière tournée en date du groupe, en 2004, celui-ci avait fini par accepter de reprendre du service pour un nouveau périple mondial qui devait débuter cet été et se poursuivre jusqu'en 2009 pour fêter les 40 ans du groupe. Une crise d'asthme particulièrement sévère, en mai dernier, semble hélas avoir définitivement exclu une telle perspective. Rick Wakeman, de son côté, avait préféré passer le flambeau à son fils Oliver, estimant qu'une tournée de l'ampleur prévue (une centaine de dates) était au-dessus de ses forces.

Benît DavidAvec la défection d'Anderson - même s'il ne semble pas tout à fait exclu que le line-up "historique" se retrouve à l'avenir le temps d'un ou plusieurs concert(s) exceptionnel(s) - un futur différent se dessine. L'information reste à confirmer officiellement, mais Chris Squire (qui, après être retourné vivre à Londres ces dernières années, est de nouveau basé aux États-Unis) aurait recruté un nouveau chanteur, avec l'aval de Steve Howe et Alan White, tout en confirmant Oliver Wakeman à son poste. Un chanteur qui ne serait autre que le Québécois Benoît David, du groupe progressif Mystery et, plus décisif, du 'tribute band' Close To The Edge.

L'organisation d'une tournée américaine avant la fin de cette année serait toujours d'actualité, mais les obligations de Steve Howe avec Asia en 2009 (des dates en Angleterre sont d'ores et déjà annoncées pour avril) ne permettront pas d'aller beaucoup plus loin dans l'immédiat, notamment en ce qui concerne d'éventuelles dates européennes. Alan White, par contre, a annoncé son départ de Circa:, le groupe de Billy Sherwood et Tony Kaye, dans lequel il est remplacé par Jay Shellen (World Trade).

  

ROHMER 

(03/09/2008)

Rohmer pochetteAinsi vont les choses, malgré un excellent quatrième album paru en 2004, La Meccanica Naturale, le fameux groupe italien Finisterre, l'un des grands acteurs du renouveau progressif des années 90, avait malheureusement décidé de se séparer courant 2007, suite à la défection de son guitariste, Stefano Marelli.

Que les fans de Finisterre se consolent, car il aura fallu peu de temps à la paire Fabio Zuffanti (basse) / Boris Valle (piano) pour relancer un nouveau projet, et rallier à eux le fidèle Agostino Macor (claviers), ex-Finisterre et impliqué dans une bonne part des activités parallèles du sieur Zuffanti, et Maurizio Di Tollo (batterie, guitares), également membre de La Maschera Di Cera.

Baptisée Rohmer, cette nouvelle (bien que familière) formation vient tout juste de sortir son premier album éponyme, dans une veine censée reprendre les choses là où Finisterre les avait arrêtées en 1996, à partir de l'album In Limine, sans doute le plus expérimental et riche en promesses de sa discographie. A en croire sa page Myspace, sur laquelle on peut notamment écouter les premières minutes du titre "Ihz", Rohmer continuerait à explorer de nombreux domaines musicaux, de l'ambient au progressif, en passant par l'électronique, le post-rock, la musique contemporaine ou minimaliste, voire le jazz. Beau programme en perspective...

  

THE WISHING TREE 

(03/09/2008)

On avait presque fini par l'oublier, et pourtant, voilà près de deux ans que Steve Rothery, guitariste de Marillion, nous avait promis la sortie d'un nouvel album de son projet solo, The Wishing Tree, avec la chanteuse Hannah Stobart (cf. notre brève du 25/08/2006 !). Steve Rothery a donc pris son temps, mais cette fois-ci il nous l'assure, c'est pour bientôt :

"Les choses avancent enfin à nouveau avec l'album de The Wishing Tree. Cette fois j'ai bien l'impression que nous pourrions finir cet enregistrement avant que le format CD ne devienne obsolète ! Il me faut beaucoup jongler pour réussir à trouver le temps de travailler sur ce projet parmi tous mes autres engagements, mais j'espère finir l'album avant le début de la tournée de Marillion en novembre".

"Si vous souhaitez être informé quant à la progression de cet album, ou avoir des nouvelles sur d'éventuelles éditions spéciales ou concerts de The Wishing Tree, vous pouvez vous inscrire sur la mailing list que j'ai créée ici :  www.reverbnation.com/thewishingtree".

  

A TECHNICOLOR DREAM 

(03/09/2008)

A Technicolor Dream DVDC'est à un fascinant retour aux sources que nous convie le label Eagle Rock, avec l'annonce de la sortie, le 13 octobre prochain, d'un DVD documentaire consacré au mouvement psychédélique britannique de la fin des années soixante, et incluant notamment des extraits du mythique 14 Hour Technicolor Dream, concert légendaire (partiellement retracé en 1968 dans le film de Peter Whitehead, Tonite Let's All Make Love In London) auquel participèrent des artistes aussi influents qu'Arthur Brown, Soft Machine, The Pretty Things, Yoko Ono, et bien entendu le Pink Floyd mené par Syd Barrett (à supposer toutefois que ces images ne recoupent pas exclusivement celles déjà présentes sur le DVD de Pink Floyd - London 1966-67, ce qui aurait pour effet de modérer sérieusement notre enthousiasme...).

"A Technicolor Dream raconte l'histoire du mouvement underground britannique durant les années soixante, conduisant à son point culminant lors du 14 Hour Technicolor Dream, un 'happening' musical d'une nuit qui s'est déroulé le 29 avril 1967 à l'Alexandra Palace. Avec des archives rares sur Pink Floyd inclues dans ce DVD, nous sommes sûrs que cette sortie séduira les fans de la premières période du groupe. Ce documentaire retrace toute l'histoire du mouvement, depuis les premières marches pour le désarmement nucléaire au début des années soixantes, en passant par la création de la London Free School et de l'International Times, le club UFO et le Notting Hill Carnival. Il contient des entretiens exclusifs avec Roger Waters et Nick Mason de Pink Floyd, John "Hoppy" Hopkins, Joe Boyd, Kevin Ayers, Barry Miles, Arthur Brown, Phil May des Pretty Things, et beaucoup d'autres. (...)."

"Parmi les bonus figurant sur le DVD, d'une durée de 125mn, figurent trois prestations intégrales de Pink Floyd datant de 1967, avec Syd Barrett à la guitare et au chant, et des interviews additionnelles de Roger Waters, Nick Mason et autres, qui ne seront pas inclus dans la version télévisée qui sera diffusée ultérieurement."

"Les titres live de Pink Floyd qui figureront en bonus sont :

1 - Astronomy Domine – Queen Elizabeth Hall (14 mai 1967)
2 - Scarecrow – Actualités Pathé (8 juillet 1967)
3 - Arnold Layne – Promo Peter Whitehead (10 mars 1967)."

  

GROBSCHNITT 

(02/09/2008)

Volker KahrsVolker Kahrs, plus connu des amateurs de Grobschnitt sous le surnom de Mist, claviériste de l'âge d'or du groupe allemand, est brutalement décédé le 20 juillet à l'âge de 57 ans. Alors qu'une nouvelle mouture de la bande des joyeux drilles teutons s'est remise à tourner depuis peu (avec pour seul véritable vétéran le chanteur et guitariste Stefan Danielak alias Willi Wildschwein et dans une moindre mesure le chanteur Toni "Moff" Mollo et le bassiste Milla Kapolke), c'est une triste nouvelle pour la sphère Grobschnitt déjà endeuillée en mai 2007 après la mort du bassiste Wolfgang Jäger alias "Popo". Le meilleur hommage à lui rendre est encore d'aller écouter, au hasard, l'intro de "Magic Train" (sur l'album Ballermann) : piano délicat sur fond de nappes de mellotron. RIP.

  

EMILY BEZAR 

(26/08/2008)

Exhange pochetteNous vous avions présenté l'an passé cette formidable chanteuse-compositrice-interprète américaine, dans un dossier réalisé par Alain Succa dans notre numéro 65 (et désormais consultable sur ce site), auteur de déjà quatre albums, et dont l'immense talent est malheureusement proportionnel à son manque de notoriété. Son nouvel album, intitulé Exchange, est depuis peu disponible sur son site internet, à cette adresse, et marque indéniablement une étape supplémentaire dans sa quête de l'excellence.

Emily BezarEntre prog-songs incisives, art-rock envoûté et ballades mélancoliques aux douces effluves jazzy, Exchange se démarque par la luxuriance de ses arrangements, un son profond, chaud et organique, et révèle des aspects de son auteur d'une gravité inattendue. Incontestablement, Emily Bezar a été ici jusqu'au bout d'elle même, n'hésitant pas à pousser son chant vers des sommets d'expressivité, à tel point que certains membres de Big Bang sont tombés raides dingues à l'écoute de cette galette. Nous vous en dirons bien sûr davantage dans un numéro ultérieur de Big Bang (trop tard pour le numéro 70, qui est d'ores et déjà sous presse, mais rendez-vous est pris pour le suivant !).

Quelques extraits, en attendant, sur sa page myspace, sachant que ceux-ci ne font qu'effleurer l'incroyable substance mélodique de cet album !

  

NICK D'VIRGILIO / GENESIS TRIBUTE 

(26/08/2008)

Tribute to The Lamb pochetteDans la série 'Spock's Beard', voici maintenant une nouvelle plutôt alléchante pour les fans de Genesis. Selon le label ProgRock Records, le chanteur/multi-instrumentiste Nick D'Virgilio (Spock's Beard, donc) vient de s'associer avec le producteur/ingénieur du son Mark Hornsby en vue de produire une nouvelle version du classique The Lamb Lies Down On Broadway, restitué dans son intégralité.

"Nous voulions voir ce qui se produirait si nous soumettions les morceaux à des musiciens venant d'horizons différents," explique Nick D'Virgilio. "Les enregistrements du Genesis première époque sont si musicaux, et très bluesy quand vous vous penchez vraiment dessus. Ils se prêtent vraiment à des interprétations diverses. Lorsque j'en suis venu à envisager un label pour concrétiser le projet, je me suis souvenu avoir travaillé avec Shawn sur la sortie d'Amaran's Plight et d'avoir apprécié la façon dont les choses se passaient. Je sais en plus à quel point il est fan de Genesis, c'est vous dire si je suis content que cela se soit fait.

"Bien que les ingrédients originels des morceaux soient toujours présents, comme la batterie, la basse, la guitare et le piano, les enregistrements prennent maintenant une tournure plus 'théâtrale'. Si l'on ajoute l'orchestre, les guitares rock, et quelques fantastiques arrangements de cuivres, les compositions sont projetées dans un univers totalement différent."

A Tribute to The Lamb Lies Down On Broadway est la première production de ProgRock Records dans un projet semble-t-il plus vaste de ré-interprétation des premiers albums de Genesis, intitulé "Rewiring Genesis". Celui-ci devrait être disponible auprès des distributeurs progressifs à partir du 21 octobre prochain, mais peut-être précommandé sur le site de ProgRock Records pour une disponibilité fin septembre. Extrait audio de "The Colony Of Slippermen" en prime à cette adresse.

  

THE REASONING 

(26/08/2008)

Le groupe anglais, remarqué l'an passé avec Awakening, un premier album très apprécié, prépare actuellement la sortie de son successeur, Dark Angel, prévue pour le 8 septembre, et dont l'édition limitée sera accompagnée d'un DVD bonus.

"Dark Angel est entré enphase de production, et devrait bientôt être disponible. En guise de petit amuse-gueule, voici ci-après un petit trailer promotionnel pour l'édition limitée, que nous avons placé sur YouTube. Celui-ci a été réalisé par l'éminent gentleman qui produit la totalité du DVD, un certain M. Mike Evans, qui a fait un travail remarquable. J'espère que vous apprécierez, et que cela vous donnera un petit aperçu de ce à quoi vous pouvez vous attendre. [...] Je dois aussi ajouter que le DVD a hérité d'un petit auto-collant "accord parental" dû au fait que nous n'avons pas eu peur de montrer la vraie face du groupe. Il y a en effet dedans une certaine quantité de grossièretés !!! Vous voilà prévenus."

  

WASTEFALL 

(12/08/2008)

Wastefall groupeLe groupe grec de hard-prog, auteur du pourtant très prometteur Self Exile en 2006 (cf. Big Bang n°64), vient d'annoncer sa séparation, alors même que sa carrière était sur le point de démarrer. Selon son site internet, "la situation du groupe n'a pas été très bonne ces derniers mois, depuis qu'Alexander (Katsiyannis) poursuit des études en Crète, loin d'Athènes. Nous avions renouvelé notre contrat avec Intromental Management, et suite à cela nous aurions dû avoir l'opportunité de jouer au festival ProgPower Scandinavia en octobre 2008. Notre batteur Kostis a réussi ses examens et va devoir quitter la Grèce à partir de cet été pour quelques années, puisqu'il part étudier dans une école de musique en Angleterre, mais nous avions trouvé un batteur professionnel pour nous accompagner durant ce concert. Domenik s'est aussi installé en Allemagne depuis 2007, et bien qu'il ait fait tout ce qui lui était possible, il n'a pas été facile pour nous de remplir nos obligations. Le groupe était complètement dispersé, et il nous était difficile de nous organiser comme il se doit. Nous avons également traversé une situation financière difficile, et c'est à cette occasion qu'Alexander a décidé de quitter Wastefall".

"Quelques mots d'Alex : pour des raisons diverses et compliquées, ainsi que mon choix personnel de poursuivre mes études universitaires, je ne suis plus en mesure de rester au sein de Wastefall. Je veux remercier tous les auitres membres du groupe, les fans, Claus et Lars d'Intromental, Ken de Sensory et Olivier de Replica pour tous ces bons moments. En ce qui concerne la musique, tout ce que je peux dire c'est que je vais continuer à composer, dans un style très différent toutefois, et pas dans la perspective de publier quelque chose rapidement. Ce fut un formidable voyage dont je me souviendrai pour toujours. J'espère que d'autres groupes seront influencés par notre passion, et feront leur chemin à travers le milieu "pourri" du business musical. Dom, Chris, Nick, Kostis : Amour, respect, bonne chance et toutes mes excuses. A un de ces quatre."

"Le fondement et la vision de Wastefall ont toujours été portés par Alexander et Domenik, et maintenant qu'Alexander est parti le "coeur" du groupe est brisé. Après cela, rien ne sera plus comme avant, c'est pourquoi nous avons pris cette décision difficile, et sommes sincèrement tristes de devoir annoncer la fin de Wastefall."

  

SPOCK'S BEARD 

(12/08/2008)

Grosse frayeur pour le claviériste Ryo Okumoto, qui vient en effet de se blesser assez sérieusement à la mâchoire, et a bien failli faire faux bond au groupe à l'occasion de ses prochains concerts (une date prévue notamment le 23 août dans le cadre du Three Rivers Prog Festival). Selon le site de Spock's Beard, "Ryo a eu un petit accident au Japon deux jours plus tôt [ndlr, info datée du 6 août], et s'est brisé la mâchoire en deux endroits. C'est une blessure sacrément moche (j'ai pu voir la radio...), et il va devoir rester alité pendant près d'un mois avec sa machoire complètement fermée". Puis, dans une brève du 8 août, signée Dave Meros : "(...) pardon d'avoir parlé un peu vite, mais Ryo devrait être suffisamment remis pour jouer au festival de Three Rivers le 23 août. Ses médecins vont libérer sa mâchoire le 19 août, et lui ont déjà donné le feu vert pour voyager et jouer à ce concert. (...) Il aura sans doute encore un peu mal, et il devra conserver des broches pendant six mois, mais il sera en mesure de reprendre ses activités normales à partir du 19. Alors... bonne nouvelle !" La rédaction de Big Bang lui souhaite en tout cas un prompt rétablissement.